En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies.

Lycée de Nesbru

  • Évaluations de connaissances et activation d'acquis
  • Visualisation de matériaux d'apprentissage grâce à des ressources en ligne
  • Concentration sur l'apprentissage et non sur les notes finales

  • Enseignement d'un état d'esprit international à Nesbru

    Enseigner un état d'esprit international à Nesbru

    Les étudiants de la filière baccalauréat international du lycée de Nesbru apprennent ce que l'enseignant Tor Øyvind Andersen appelle l'« état d'esprit international ». Les cours sont dispensés en anglais et le cursus est focalisé sur l'international dans le but d'insuffler un mode de pensée interculturel chez les élèves. itslearning est l'un des piliers de ce système. Tor Øyvind utilise la plateforme pour atténuer les différences culturelles entre élèves et proposer des ressources pédagogiques motivantes afin de les préparer à un cadre de travail moderne et multinational. Elle permet également aux deux organisations de partager des objectifs pédagogiques communs. Tor Øyvind nous explique ici comment il a adopté les animations et les simulations, dans une matière où les méthodes d'enseignement alternatives ne se sont pas imposées jusqu'ici . « Si on regarde l'histoire de la chimie, on constate qu'il n'y a pas eu beaucoup de manières différentes d'enseigner un sujet. Ceci évolue de manière significative depuis dix ans, » explique-t-il.

    Si l'apprentissage personnalisé est en ce moment sur toutes les lèvres dans les milieux éducatifs, il est parfois utile de pouvoir communiquer de manière anonyme avec son professeur, déclare Tor Øyvind Andersen, enseignant en chimie au lycée de Nesbru.

    Des études de progression anonymes

    Ceci est d'autant plus vrai dans la filière baccalauréat international (BI) du lycée, où des élèves de plusieurs pays différents viennent achever leur scolarité secondaire : sur soixante, environ un tiers d'entre eux ne sont pas norvégiens. L'orientation internationale du cursus BI de Nesbru, qui s'étale sur les deux dernières années de lycée en Norvège, prépare les élèves à une carrière dans un environnement multiculturel.

    Enseigner à des élèves aux origines variées pose des défis particuliers. Tor Øyvind évoque le cas d'une ancienne élève venue d'Asie : à son grand désarroi, elle ne semblait jamais progresser. Lorsqu'il lui demandait si elle se sentait en difficulté, elle assurait que tout allait bien. « À cette époque, je ne réalisais pas que dans sa culture, c'était insultant de dire à l'enseignant qu'on ne comprenait pas le contenu du cours, » explique-t-il.

    Faire tomber les barrières culturelles à l'apprentissage

    Aujourd'hui, Tor Øyvind utilise l'outil de sondage d'itslearning pour analyser la compréhension des supports d'apprentissage par les élèves ainsi que pour communiquer individuellement avec eux. « L'outil de sondage d'itslearning est comme le thermomètre de ma classe. Je l'utilise à chaque session. Je sonde les élèves, en leur demandant par exemple : « Que n'avez-vous pas compris ? » « Les devoirs sont-ils trop faciles ? » « Vous retrouvez-vous en situation de panique ? » Tor Øyvind approfondit : « Nous faisons cela régulièrement, ce qui me permet de savoir assez précisément où mes élèves en sont. La méthode fonctionne également pour ceux qui n'osent pas s'exprimer en classe, car ils savent qu'ils resteront anonymes. J'aurais vraiment aimé disposer de cet outil avec mon ancienne élève. Je pense qu'elle aurait été plus encline à partager ce qu'elle ne comprenait pas. »

     

    Tor Øyvind sonde ses élèves pour évaluer leurs connaissances et activer des acquis.

    Les sondages itslearning peuvent être intégrés aux cours et aux projets et permettent de connaître l'opinion des élèves sur un sujet précis. Les enquêtes peuvent par exemple être insérées sur une page de renvoi ou sur une page de cours dans un bloc de contenu, et les résultats peuvent être affichés sous forme de pourcentages. Tor Øyvind utilise aussi l'outil de sondage pour évaluer les connaissances des élèves avant de d'aborder un nouveau sujet et préparer ses cours en fonction des résultats.

    Un lieu centralisé

    Lorsque Tor Øyvind a commencé à utiliser itslearning il y a huit ans, c'était surtout pour la gestion de ses cours. « Je postais des informations relatives aux cours sur le tableau de bord dédié. J'écrivais des notes sur les sujets à venir, de manière à ce que les élèves puissent les préparer, » explique-t-il.

    Aujourd'hui, il a étendu son utilisation de la plateforme notamment au téléchargement de contenus multimédia et à la pratique de l'évaluation d'apprentissage, une activité phare au lycée de Nesbru. « Les outils itslearning sont très bien adaptés à l'évaluation formative. Il est facile d'intégrer des tests et des devoirs aux différentes matières. De cette manière, c'est l'apprentissage qui est mis en avant et non les notes finales reçues par élèves. »

    Des objectifs éducatifs communs

    Le programme du BI impose que les enseignants évaluent les progrès des élèves de manière continue tout au long du semestre. À la fin de celui-ci, une note finale est attribuée, mais de nombreuses évaluations sont réalisées en cours de route. « Ma tâche principale en tant qu'enseignant est d'identifier où mes élèves en sont dans leur apprentissage. Je m'efforce de faire cela de manière continue et leur demande donc : « quel est ton objectif ? » Nous discutons ensuite de ce qu'ils doivent faire pour atteindre ce but. L'accent mis sur l'évaluation formative continue est renforcé par l'introduction récente d'un nouveau module appelé « Approaches to learning » (AFL, « Approches de l'enseignement »), qui sera partie intégrante de l'enseignement du BI et ce, dans toutes nos matières. L'AFL fournit aux élèves des outils de réflexion leur permettant de prendre en main eux-mêmes leur apprentissage. Selon Tor Øyvind, itslearning n'aura aucun problème pour s'adapter à ce changement grâce à ses outils permettant de fournir des retours efficaces aux élèves.

    itslearning rend possible l'évaluation formative, explique Tor Øyvind. « La plateforme d'apprentissage met l'accent sur l'apprentissage et non sur les notes finales reçues par élèves, », déclare-t-il.

    « J'utilise l'outil de devoir régulièrement pour effectuer des retours rapidement. De plus, la plateforme centralise les informations en un seul endroit. Le carnet de notes recense les résultats de chaque élève dans chaque matière et offre un aperçu rapide de ses performances, consultable par les élèves et les enseignants. Les résultats des tests et des devoirs récoltés ici donnent une idée très précise du niveau de mes élèves. Le coordinateur BI peut en outre accéder au carnet et aider les élèves à gérer leur travail scolaire si besoin, » explique Tor Øyvind.

    Des simulations et des animations pour aider les élèves à visualiser les réactions chimiques

    Ce n'est pas facile d'illustrer un atome. Ce n'est pas à la portée de tout le monde, explique Tor Øyvind. « Vous devez en quelque sorte être capable de le visualiser dans votre tête. Cela demande beaucoup d'imagination. » Les ressources pédagogiques en ligne peuvent être d'une grande aide pour ceux qui ont du mal à visualiser les équations et réactions chimiques par exemple. Afin que tous ses élèves puissent avoir accès à une représentation mentale des phénomènes chimiques, Tor Øyvind met à leur disposition des vidéos, des illustrations et des liens vers des sites utiles : tout ce qui peut les aider à visualiser.

    « En réalité, personne ne peut voir les molécules interagir ou réagir. Seules les simulations et les animations en ligne permettent de représenter ces phénomènes. C'est fantastique de pouvoir intégrer ces supports dans itslearning. Internet regorge de ressources de ce type et itslearning est la plateforme idéale pour les stocker, » affirme Tor Øyvind.

    Responsabilisation des élèves vis-à-vis de leur propre apprentissage

    Tor Øyvind télécharge nombre de ces ressources dans le plan de cours afin de mettre à disposition des élèves. Il utilise également le plan de cours pour présenter les sujets qui seront développés en classe, ce qui, d'après lui, aide les élèves à se repérer. Il y publie les tâches à effectuer plusieurs semaines à l'avance afin que les élèves puissent se préparer aux cours. « Le plan de cours est le centre vital d'itslearning. Il est très utile pour maintenir les élèves informés à tout moment. Vous pouvez y mettre presque tout, » explique Tor Øyvind. « Il donne la possibilité aux élèves de prendre en main eux-mêmes leur apprentissage. Les informations sont disponibles et ils peuvent les utiliser à tout moment pour progresser. J'aime le fait que ça soit possible et eux aiment trouver tout ce dont ils ont besoin en un lieu unique. »

    Ressources Vidéo Contactez-nous