En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies.

L’art d’enseigner l’apprentissage autonome

Lucy Witham a remporté notre Prix 2012 de la meilleure utilisation d'itslearning pour Genre Blocks, une idée simple qui encourage les étudiants à chercher pour eux-mêmes, partager ce qu’ils ont trouvé et porter un regard critique sur ce qu’ils trouvent sur Internet.

Lucy est Coordinatrice de l’apprentissage et Directrice de la photographie au Guernsey Grammar & Sixth Form Centre au Royaume-Uni. Elle a commencé par ce qu’elle appelle Genre Blocks (Blocs de genre) en avril 2012.

A ce moment là, Lucy tentait de résoudre deux problèmes. Tout d’abord, l’emplacement de son école, sur l’île de Guernesey dans la Manche, rendait difficile l’organisation de visites d’expositions sur le continent pour ses étudiants en photographie de « A-level » (équivalent baccalauréat). Elle voulait également donner à ses étudiants les compétences nécessaires pour mieux évaluer les informations qu’ils trouvaient sur Internet.

« Je voulais trouver un moyen d’intensifier l’exposition de mes étudiants à l’art et la photographie sans devoir quitter l’île », explique Lucy. « En même temps, je savais qu'ils utilisaient principalement Google comme outil de recherche et je voulais leur enseigner les compétences nécessaires pour évaluer correctement les informations qu’ils trouvaient. »

L’introduction de Genre Block

Comme de nombreuses idées intelligentes, sa solution était extrêmement simple. Sur sa page de cours de photographie « A-Level » dans itslearning, Lucy a mis en place des « Genre Blocks » (il s’agit essentiellement d’un dossier vide pour chaque type de photographie étudié en cours). Elle a ensuite demandé à ses élèves d’ajouter tous les exemples ou ressources qu’ils trouvaient dans le bon dossier, en rédigeant une description à l’intention des autres étudiants.

« Les étudiants ont les droits pour ajouter, modifier ou supprimer tout ce qu’ils veulent dans les dossiers. Certains ont créé des pages avec quantité d’informations, d’autres ont ajouté des notes avec des vidéos intégrées. Il y a même des notes avec les références IRB des livres qu’ils ont trouvé à la bibliothèque », explique-t-elle. « La clé, c’est de mettre la ressource dans le système et de laisser les autres étudiants décider s’il s’agit d’une bonne ressource à utiliser. »


Mais, les Genre Blocks ne sont pas qu’une question de ressources. Les étudiants publient également leur propre travail afin que d'autres puissent le voir, ou publient et commentent le travail de photographes professionnels.

Si vous souhaitez essayer quelque chose de similaire, découvrez la recette des Genre Blocks sur notre page Web mondiale.

Encourager l’apprentissage autonome et l’analyse

Pour lancer une discussion sur les ressources, de nombreux étudiants ajoutent un bloc de discussion sous la ressource. D’autres étudiants peuvent alors faire des commentaires et discuter de sa pertinence et de sa qualité. « C’est essentiel car il s’agit d’étudiants en A-level qui apprennent à évaluer et à découvrir des choses de façon autonome. Il ne faut pas que ça se limite à ce que je leur dis si la photo est bien », estime Lucy.

Pour l’essentiel, les Genre Blocks fonctionnent sur le modèle d’une ressource de type Wiki créée par les élèves dans le cadre de l’établissement et couvrant les informations dont ils ont besoin pour le cours de photographie. Cela est extrêmement utile pour les nouveaux étudiants qui disposent désormais d’un endroit formidable pour démarrer quand ils entament un travail sur un nouveau genre.

« Les étudiants ont vraiment bien accueilli les Genre Blocks », assure Lucy. « Ils aiment bien les utiliser. Cela leur permet de gagner beaucoup de temps lorsqu’ils veulent démarrer un travail et ils apprécient de pouvoir trouver, partager, recommander et publier des éléments. »

Un écran vert et une suite créative

En tant que gagnante de notre Prix 2012 de la meilleure utilisation d’itslearning, Lucy recevra un MacBook, une webcam, un microphone et un kit d’édition vidéo. Elle a déjà pleins idées pour utiliser ce prix.

« Nous allons transformer un petit bureau de notre département en salle d’apprentissage mixte, avec un écran vert pour pouvoir réaliser des vidéos pédagogique », explique-t-elle. « Les étudiants utiliseront les versions multimédia « studio » des carnets qu’ils doivent fournir à la fin de l’année. »

Ressources Vidéo Contactez-nous