En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies.

Laissez vos élèves planifier leur semestre

De nombreux pays disposent de lois éducatives exprimant le fait que les élèves ont le droit de participer. Mais alors comment les professeurs peuvent mettre ceci en pratique ? Kjersti Engelstad Stokke, la responsable administrative des études et professeur d’économie du lycée de Sandvika en Norvège, laisse ses élèves participer activement lorsqu’elle crée ses plans semestrielles dans la plateforme itslearning.

 

Kjersti Engelstad Stokke lors de la conférence « Partager et utiliser » en 2010. 

La première fois que Kjersti a impliqué les élèves dans la planification, elle a passé cinq heures avec eux dans une séance de réflexion (brainstorming). Impliquer ses élèves dans un tel projet nécessite une planification prudente : on ne peut en effet pas se laisser aller à tout abandonner à l’appréciation des élèves. Pour Kjersti, le travail préliminaire comporte l’établissement de la cartographie des cibles de compétence, le programme scolaire, les livres scolaires et les autres ressources d’enseignements pertinentes.

Des élèves à forte implication

«Afin de générer l’implication et de stimuler la curiosité des élèves, j’ai créé un groupe dans itslearning deux jours auparavant dans lequel je leur demandais qu’elle était le domaine de cette matière qu’ils avaient envie d’étudier,» déclare Kjersti.

L’objectif de la journée de planification était de laisser les élèves apprendre à se connaître entre eux, et de découvrir davantage d’informations sur le contenu de la matière, sur collaborative writing (l’écriture en groupe) ainsi que sur discussion tools (les outils de discussion) dans itslearning. Les laisser influencer le choix des méthodes d’enseignement, des méthodes d’évaluation et des outils à utiliser pendant le cours était également un objectif important.

Pour les élèves, l’objectif principal était de préparer un plan pour les douze premières semaines du cours. Ils ont donné leur avis sur presque tout, non seulement sur les thèmes sur lesquels travailler, mais également sur la manière avec laquelle ils devaient travailler, les dates d’interrogations et même les types d’évaluation à utiliser.

Un important outil de discussion

Kjersti a été nominée dans la catégorie Utilisation créative de la plateforme itslearning à la conférence « Partager et utiliser » à Sandvika en Norvège, en 2010. Vous pouvez en savoir plus sur la planification en vous rendant sur le blog de Kjersti Ceteris Paribus (en Norvégien) dans lequel elle décrit en détail comment elle implique ses élèves.Cet outil de discussion s’est avéré être important pendant la planification et en tant qu’aide appréciable aux élèves pour apprendre à se connaître les uns les autres. Kjersti et ses élèves ont rédigé une courte introduction sur eux-mêmes, comportant leur histoire personnelle et leurs intérêts professionnels. Suite à cette introduction, les discussions se sont concentrées sur le plan/projet.

«J’ai réparti mes élèves par groupes de quatre,» explique Kjersti. «J’ai préparé une discussion pour chaque groupe et utilisé les permissions de restreindre l’accès d’autres groupes à cette discussion, car je pense que les élèves expriment mieux leurs opinions en groupes plus restreints.»

Le professeur de Sandvika voit plusieurs avantages dans cet outil de discussion. Tout d’abord, les élèves doivent réfléchir à ce qu’ils écrivent, ce qui, dans le même temps, les aide à réfléchir au contenu de la matière. Le fait que d’autres élèves puissent lire les rend plus attentifs et conscients de ce qu’ils écrivent. Cela offre également aux élèves peu diserts et timides un forum d’expression moins «effrayant».

À la fin de la journée, les élèves ont évalué les résultats avec l’outil d’enquête itslearning. Kjersti remarque que les résultats ont démontré que les élèves appréciaient qu’elle les implique dans la planification.

Outils externes intégrés à itslearning

Il est simple d’intégrer des outils externes à itslearning, et Kjersti a utilisé plusieurs outils pratiques durant la planification. Des cartes heuristiques telles que Mindmeister se sont avérées utiles pour rassembler toutes les pensées et suggestions des élèves, ou afin de «guider» la discussion dans la salle de classe. Un autre outil interne important a été le Google Docs form tool pouvant être ajouté comme lien dans itslearning.

Ressources Vidéo Contactez-nous