En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies.

La clé de la mise en œuvre réussie d'une plate-forme d'enseignement

Quelle est la meilleure manière d'évaluer le succès d'un projet de mise en œuvre d'une plate-forme d'enseignement? D'après Trond Skeie, Responsable du Développement de l'activité globale, la réponse serait le niveau d'utilisation. Les meilleurs projets réussissent à faire en sorte que plus de 80% des effectifs et des élèves utilisent régulièrement la plate-forme d'enseignement au bout d'un an de sa mise en œuvre. Mais comment y parviennent-ils?

Quand il parle sur les projets de mise en œuvre de plate-formes d'enseignement, Trond Skeie aime faire une comparaison. «Si vous achetez une voiture pour quelqu'un qui n'en a jamais utilisé, il n'aura pas beaucoup de chances de succès. Vous devez vous assurer qu'il saura s'en servir - et qu'il a bien quelque part où aller. Pour une plate-forme d'enseignement, c'est exactement pareil. Vous devez donner à l'enseignant une formation, et une bonne raison pour s'en servir.»

Trond Skeie a travaillé avec des centaines d'écoles et d'autorités locales de l'enseignement (LEAs) pour aider à garantir la bonne mise en œuvre de leur projet d'itslearning, et il a identifié plusieurs éléments déterminants nécessaires au succès de chaque projet.

Direction stratégique
Le principe qui sous-tend à la direction stratégique est simple: utilisez votre plate-forme d'enseignement de façon stratégique afin d'encourager son utilisation par les destinataires. Trond nous propose un exemple. «J'ai travaillé avec une LEA qui a annulé la réunion hebdomadaire des enseignants, et l'a remplacé par un espace de collaboration des effectifs sur itslearning. Si cette mesure a effectivement obligé les enseignants à utiliser itslearning, ils étaient contents parce qu'ils sentaient que les réunions hebdomadaires prenaient trop de temps.»

Une formation avec une cible pédagogique
«Rien ne sert de montrer à un instituteur comment utiliser une plate-forme d'enseignement si vous ne lui donnez-pas une bonne raison pour s'en servir,» explique Trond.»“Donc toute la formation doit cibler un besoin pédagogique et être rattachée au cursus.» 

À titre d'exemple, Trond mentionne un professeur de langue avec qui il a travaillé. «Il avait une classe nombreuse et s'efforçait d'évaluer l'aptitude d'expression orale de chaque étudiant pendant les heures de cours. Je lui ai donc appris à préparer les devoirs oraux en utilisant le magnétophone incorporé in-built audio recorder. Cela a été une véritable révélation pour lui. Désormais, ses élèves pouvaient enregistrer leurs exercices oraux, et il pouvait les écouter et leur donner un retour d'information après le cours.»

Identifier les pionniers de l'appropriation
Dans chaque organisation, il y a toujours un petit groupe de personnes qui aime être à la pointe de l'évolution technologique – et ces personnes sont importantes pour tout projet de mise en œuvre. Pour le responsable de la mise en œuvre, l'essentiel est d'identifier les enseignants et les membres du personnel administratif les plus enclins à s'adapter rapidement, et de leur fournir toute la formation et l'assistance nécessaires. 

«Nous offrons souvent aux pionniers de l'utilisation des cours de formation des formateurs», dit Trond. «Souvent, ils peuvent offrir des séances de formation mieux adaptées à leur département que les instructeurs envoyés par la LEA, et ils sont plus disponibles pour répondre rapidement aux questions.»

Utiliser des directives avec des buts clairs
Si de nombreux directeurs d'école primaire et de nombreuses LEA son réticents à imposer aux enseignants une manière de se servir de la plate-forme d'enseignement, Trond sent que des directives claires contribuent à augmenter rapidement l'adoption de l'outil - notamment parmi les enseignants moins branchés sur la technologie. Mais la clé, dit Trond, est de donner des objectifs clairs rattachés au cursus.

«En Norvège, les élèves de CE1 doivent apprendre à écrire un texte numérique, et l'interface itslearning d'enseignement élémentaire Early Learner interface avec ses outils simples d'édition de texte, est parfaite pour cette tâche. Donc, l'inclusion d'une directive destinée aux professeurs de CE1 qui dit que les élèves doivent compléter un texte dans la section Qui suis-je de leur itslearning non seulement les oblige à utiliser le système, mais en outre leur montre clairement les avantages par la même occasion.»

Et les élèves?
Quand on lui demande comment encourager l'utilisation parmi les élèves, Trond sourit. «“Les élèves sont déjà très branchés sur la technologie.” Tout ce qu'il leur faut, c'est un nom d'utilisateur et un mot de passe.»


Pur en savoir plus sur les services de mise en ouvre de itslearning implementation services

Ressources Vidéo Contactez-nous