En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies.

L'outil de test fait gagner du temps aux enseignants

L'outil de test d'itslearning permet aux enseignants de poser de nombreux types de questions différents, mais également de rendre possible la réutilisation de ces tests et questions. Frøydis Hamre, enseignante et depuis peu Chef de produit chez itslearning met à l'épreuve l'outil de test dans ses cours de chimie. Elle gagne du temps en réutilisant ses questions et les résultats de ses élèves s'améliorent. Mais comment procède-t-elle ?

 

Une banque de questions avec 230 entrées

Créer des tests dans itslearning à partir de rien prend un certain temps. Frøydis a créé dans l'outil de test une banque de questions qu'elle utilise régulièrement. itslearning est capable de générer des tests de manière aléatoire à partir de cette banque - il suffit d'indiquer le nombre de questions souhaité.

« Ma banque de questions contient actuellement 230 entrées, à partir desquelles je demande à l'outil de créer des tests de 30 questions, » explique Frøydis. « J'ai passé quatre ans à créer ces questions, mais avec la quantité dont je dispose maintenant, il est rare que j'en ajoute de nouvelles. D'ailleurs, je n'en ai ajouté aucune depuis deux ans. »

Les tests blancs améliorent les résultats des élèves

Pour un test donné, Frøydis créé deux versions qu'elle utilise dans des contextes différents : l'un sert d'entraînement, l'autre est le test final utilisé pour l'évaluation en fin de cycle. Le test final doit être effectué en un temps limité et est passé en salle de classe à un horaire spécifique, tandis que le test blanc peut être passé autant de fois que souhaité. Les élèves peuvent ainsi s'entraîner à leur gré pour préparer le test final.

Les rapports générés par l'outil de test font ressortir des statistiques intéressantes sur l'utilisation qu'en font les élèves. Si certains élèves passent le test jusqu'à seize fois, la moyenne est inférieure à dix. Mais la plupart d'entre eux le passent au moins deux fois. Les statistiques montrent les progrès associés au passage des tests blancs.

« Il est intéressant d'observer la progression de leurs résultats à chaque essai, » explique Frøydis. Ci-dessous, une capture d'écran montre les résultats d'une élève qui a passé le test blanc à neuf reprises. À un son premier essai (voir colonne « Attempt no. »), elle a obtenu 8,5 points. À son neuvième essai, elle a obtenu 22 points.

 

Des catégories clés

La fonction de catégorie a un rôle important dans les tests de Frøydis. Elle les utilise pour organiser les questions par thèmes. Elle paramètre ses tests de manière à ce chaque catégorie soit représentée par un nombre de questions donné, afin que tous les thèmes soient traités à chaque fois. Sa banque contient suffisamment de questions pour que les élèves se retrouvent face à un nouveau test à chaque fois.

Frøydis utilise également un système de scores variables pour pondérer les questions en différentes catégories. « Un élève reçoit moins de points pour savoir nommer le nom d'un élément que celui d'un composé complexe, » explique-t-elle.

Ci-dessous, une capture d'écran montre les paramètres qu'utilise Frøydis pour ses tests avec les différentes catégories de questions dans la colonne « Title » et le nombre de points associé dans la colonne adjacente. (Cliquez sur l'image pour l'agrandir.)

 

L'évaluation automatique permet de gagner du temps

Qu'en est-il du travail de correction et de notation de ces tests ? Cela ne pose aucun problème, car les tests sont évalués automatiquement par itslearning. En plus de faire gagner du temps à Frøydis, le système communique aux élèves leurs résultats dès qu'ils ont terminé le test.

Elle reconnaît que l'outil de test à ses défauts, particulièrement l'éditeur de formules. Les élèves ne peuvent répondre qu'au format texte simple, donc Frøydis a créé un guide expliquant comment écrire les formules.

Les questions de test peuvent être importées et exportées dans/depuis des fichiers, mais les catégories ne sont pas incluses dans le processus. Ceci sera cependant corrigé dans la mise à niveau de l'outil de test prévue pour 2015. Pour l'instant, vous pouvez partager les tests en les copiant dans un cours partagé et en invitant vos collègues à rejoindre le cours.

Créer des tests dans itslearning

Vous souhaitez essayer la technique de Frøydis ? Vous trouvez plus d'informations sur l'outil de test dans le manuel d'aide.

Ressources Vidéo Contactez-nous