En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies.

L'apprentissage mixte, c'est la classe...

Sujet très en vogue dans le milieu de l'éducation, l'apprentissage mixte (blended learning) retient de plus en plus l'attention des enseignants. Au fur et à mesure que les écoles adoptent les ENT, les enseignants souhaitent savoir comment les utiliser efficacement et se tournent vers les approches d'apprentissage mixte pour obtenir des réponses. Dans cet article, Morten Fahlvik, chercheur chez itslearning, détaille le système d'apprentissage mixte, ses bénéfices et ses applications : l'apprentissage mixte est un outil dont tous les enseignants peuvent profiter.

Il est 18 heures et Thomas, 9 ans, s'apprête à aller à l'école... son école virtuelle.

Il clique sur Lecture et son professeur se lance dans l'explication d'un problème d'arithmétique. Il prend des notes au fur et à mesure qu'il visionne la vidéo. Il vient d'entrer dans un environnement d'apprentissage mixte. Après avoir vu la vidéo (qui ne dure que quelques minutes), Thomas effectue un test rapide pour évaluer sa compréhension du problème mathématique.

Le jour suivant, avant de commencer son cours, l'enseignante de Thomas passe en revue les tests pour vérifier si ses élèves ont bien compris les concepts présentés dans la vidéo. Elle constate qu'ils ont des difficultés avec les divisions et effectue donc quelques ajustements rapides de son plan de cours afin de consacrer plus de temps aux divisions.

Ce processus, la combinaison de la salle de classe physique et virtuelle, est un exemple classique d'apprentissage mixte, explique le chercheur en pédagogie chez itslearning et ancien enseignant Morten Fahlvik.

« L'apprentissage mixte consiste à prodiguer et à intégrer votre enseignement dans une salle de classe mixte : la combinaison d'une salle de classe physique et d'une salle de classe virtuelle. Vous utilisez l'espace traditionnel puis vous y ajoutez quelque chose », explique Morten Fahlvik.

« La plupart des enseignants considèrent comme deux choses distinctes la salle de classe physique et la salle de classe virtuelle. Mais, la valeur se trouve dans le résultat de leur association : la salle de classe combinée. »

De nombreux avantages

L'apprentissage mixte est une question de gestion du temps, mais c'est également un outil qui permet de mieux connaître vos élèves, de créer du lien. Il permet aux enseignants de choisir quand et où enseigner le programme scolaire. L'enseignement mixte donne, en d'autres termes, des options aux enseignants.

Mais l'apprentissage mixte permet en fait d’ouvrir une salle de classe supplémentaire : une salle de classe virtuelle.

C’est bien plus facile qu’on pourrait le penser

Bien que de nombreux modèles théoriques d'apprentissage mixte existent, l'apprentissage mixte accorde une place centrale à Internet dans le processus d'enseignement et d'apprentissage. Morten Fahlvik indique que de nombreux enseignants utilisent déjà Internet pour la communication et l'organisation, mais l'apprentissage mixte leur permet de faire appel à un « potentiel inexploité » en utilisant des outils plus avancés tels que les interfaces de discussion en ligne et le téléchargement multimédia.

L'importance accordée à Internet dépend de chaque enseignant. Comme le souligne Morten Fahlvik, en invitant les élèves à consulter un article de journal au moyen d'un lien dans la salle de classe virtuelle, les enseignants pratiquent déjà l'apprentissage mixte.

Des modèles plus avancés d'apprentissage mixte encouragent les élèves à étudier la théorie au moyen de devoirs effectués à la maison (sous forme de vidéos publiées sur un ENT, par exemple) et à s'exercer aux applications pratiques au moyen de devoirs effectués en classe. Il s'agit du modèle dit de « classe inversé ».

Comme les côtés pile ou face d'une même pièce

Il existe de nombreux autres modèles couvrant tous les aspects de l'enseignement depuis les écoles d'enseignement à distance jusqu'aux écoles primaires où les élèves utilisent des ordinateurs portables durant les cours. Le point commun de tous ces modèles est toutefois qu'ils combinent les éléments de la salle de classe virtuelle et physique.

« Il s'agit d'une approche holistique avec certains aspects qui doivent être adaptés les uns par rapport aux autres », dit Morten Fahlvik. « La préparation doit permettre un bon fonctionnement. Au bout du compte, l'apprentissage mixte, c'est faire en sorte que les élèves puissent se préparer aux cours en classe. »

Combiner le physique et le virtuel

Pour que les enseignants tirent le plus d'avantages possibles de l'apprentissage mixte, ils doivent combiner l'apprentissage en ligne avec l'apprentissage en classe.

Pour illustrer cette idée, Morten Fahlvik utilise l'exemple d'un devoir dans lequel les élèves publient des exposés de lecture dans un forum de discussion sur un ENT et ouvrent celui-ci aux commentaires des autres élèves.

Il s'agit d'une approche d'apprentissage mixte qui modernise le traditionnel exposé que les élèves effectuent en classe. Les enseignants se libèrent du temps en classe en faisant en sorte que les exposés soient mis en ligne.

Dans cet exemple d'apprentissage mixte, les élèves commentent les exposés et les enseignants modèrent les réponses. Les élèves qui sont peu enclins à participer en classe sont souvent plus volontaires pour participer à ces types de discussions en ligne, ajoute Morten Fahlvik.

Pour que cette approche soit couronnée de succès, les enseignants doivent faire en sorte que les discussions en ligne (ou toute autre activité d'apprentissage en ligne) se poursuivent dans la salle de classe.

« L'exercice évolue sur l'espace en ligne et les enseignants doivent ensuite l’intégrer à la salle de classe physique. Je pense qu'un enseignant ayant recours à l'apprentissage mixte peut faire les deux », dit-il en ajoutant que les élèves apprennent ce que signifie une interaction responsable au moyen de discussions en ligne guidées par l'enseignant.

Morten Fahlvik utilise l'exemple du lycée professionnel pour illustrer l'importance d'une combinaison équilibrée des deux espaces d'apprentissage.

Dans le cas de l'apprentissage mixte, les salles de classe physiques et virtuelles sont combinées. Mais dans le cas d'élèves étudiant la mécanique automobile, ils passent une partie de la semaine dans la salle de classe à étudier la théorie, et le reste de la semaine dans l'atelier automobile à appliquer leurs connaissances.

Les deux espaces d'apprentissage vont de pair et il en va de même avec les approches d'apprentissage mixte.

Trouver la combinaison parfaite

D'autres modèles d'apprentissage mixte incluent des scénarios où les élèves se relaient aux postes informatiques de l'établissement scolaire, consultent les leçons en ligne pour compléter leur apprentissage ou bien les cas d'élèves étudiant à distance et effectuant l'essentiel de leurs études en ligne.

Toutes ces approches aident les enseignants à mieux gérer leur temps. En utilisant la salle de classe virtuelle, les enseignants peuvent faire passer une partie de la charge de travail de leurs élèves sur Internet.

« Avec l'apprentissage mixte, vous disposez d'éléments qui vous permettent de choisir l'heure, le lieu et le contenu. La liberté de choisir différents éléments varie considérablement », explique Morten Fahlvik.

Technologie, pédagogie et contenu

Il ajoute que l'enseignement moderne combine la technologie, la pédagogie et le contenu.

« La plupart des enseignants combinent le contenu et la pédagogie, mais laissent de côté la technologie. Celle-ci fait pourtant partie de l'apprentissage mixte. Il faut savoir combiner ces trois composantes de manière équilibrée », explique-t-il. « Au bout du compte, la réussite ou non de ce type d'enseignement dépend de l'enseignant lui-même. »

Ressources Vidéo Contactez-nous