En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies.

Faites évoluer le système éducatif !

Pour Anthony Salcito, qui a passé l'essentiel de son enfance dans un quartier défavorisé de New York, le système éducatif doit évoluer. Ce véritable « Geek » autoproclamé a découvert un jour que les nouvelles technologies l'avaient sauvé de l'univers des gangs, du crime et de la drogue et qu'elles lui avaient donné accès à une vie meilleure.

 

Embauché chez Microsoft grâce à sa passion, il occupe aujourd'hui le poste de Vice Président du service « Worldwide Education » (un service consacré à l'informatique au service de l'éducation dans le monde entier). Récemment invité à la conférence des utilisateurs d'itslearning à Bergen en Norvège, Anthony Salcito a présenté certains aspects de ces technologies à un auditoire d'environ 400 enseignants.

Selon lui, la plupart des gens font du bon travail avec les nouvelles technologies, mais ils ont du mal à inscrire celles-ci dans un contexte pédagogique.

Le système éducatif doit changer

Bien que les technologies aient modifié le système éducatif, la salle de classe a très peu changé selon A. Salcito. Là où les enseignants utilisaient il y a un siècle des tableaux noirs et des craies, les enseignants utilisent aujourd'hui des ordinateurs et des plates-formes d'apprentissage. Les tests, les devoirs et les livres sont désormais disponibles sous forme numérique. Mais même si l'enseignement a été numérisé et informatisé, il reste encore bien du chemin à parcourir. Les enseignants doivent contribuer activement à la mise en œuvre du changement, car la technologie à elle seule ne suffit pas.

« Alors que les coûts liés à l'éducation ont doublé voire triplé dans la plupart des pays de l'OCDE entre 1970 et 1994, les résultats scolaires des élèves ont stagné ou se sont dégradés », explique A. Salcito.

Selon lui, les pratiques du système éducatif doivent changer pour améliorer les résultats scolaires. Le plus important est de faire en sorte que les élèves s'attendent à un meilleur avenir dès qu'ils intègrent l'école.

Les enseignants doivent s'efforcer de mieux valoriser la pertinence dans leur approche du programme scolaire. Tous les enseignants ont un jour ou l'autre dû répondre à la question suivante : « Pourquoi dois-je apprendre ça ? Ça ne va jamais me servir. » Les élèves doivent comprendre pourquoi ils apprennent. Avoir une salle de classe pleine d'équipements informatiques, ce n'est pas le plus important. Le plus important, c'est de savoir comment ces technologies peuvent être utilisées. Autrement, vous ne faites que maintenir un statu quo.

S'inspirer des jeux vidéo

Les élèves qui échouent sont rarement motivés. Mais si un élève perd à un jeu vidéo et obtient un « Game Over », il aura toujours envie de s'améliorer et de recommencer. Pour A. Salcito, le système scolaire a donc beaucoup à apprendre de ces jeux. Qu'est-ce qui vous pousse à réessayer un jeu vidéo ? Comment les enseignants peuvent-ils parvenir à obtenir un effet de motivation similaire dans la salle de classe ?

« Je suis motivé lorsque ma brosse à dents affiche un smiley si j'ai brossé mes dents pendant plus de deux minutes ou lorsque ma voiture affiche une icône en forme de fleur si je conduis de manière économique. Nous devons nous efforcer d'obtenir ce type de motivations dans la salle de classe. »

Ressources Vidéo Contactez-nous